Babel Web

  • OUI à la Loi sur la laïcité de l'Etat

    Laicite_A5-recto_final.jpg

    Laicite_A5-verso_final.jpg

     

  • De l'inversion du sens (bis)

    Aucune description de photo disponible.  Anti-Lumières... Ils sont partout!
     
    Nous avons, nous aussi, nos "anti-Lumières" bien à nous. Ce sont nos anti-laïques, intégristes, collabobos et autres gôchistes de carnaval qui utilisent à tort et à travers le verbe "stigmatiser" pour - croient-ils - combattre la loi sur la laïcité de l’État.
     
    La loi ne stigmatise absolument personne
     
    Il faut, avant toute autre chose, rappeler que cette loi n'interdit à personne de se vêtir comme il ou elle l'entend sur le domaine public. En effet, seul le domaine où s'exerce l'action étatique (fonctionnariat, enseignement, services publics, parlements, etc.) doit respecter la neutralité religieuse. Ainsi, la loi ne "stigmatise" absolument personne, bien au contraire, elle protège les convictions de chacune et de chacun tout en garantissant la paix confessionnelle.
     
    Assigner les femmes à la diabolisation
     
    Mais, revenons au terme "stigmatiser". Il est amusant d'en rappeler le sens exact. Stigmatiser signifie : imprimer sur le corps de quelqu'un une marque indélébile à titre de châtiment.
    Le voile islamiste promu par les anti-laïques n'est-il pas, symboliquement, une marque imposée au corps des femmes pour les assigner dans la diabolisation que leur prête leur religion ?
    Bien sûr que si!
     
    Alors, mesdames et messieurs les partisans de la régression sexiste et de la mise en sac de nos alter égales... cherchez d'autres arguments et apprenez à vous exprimer avec le mot juste et non juste des mots.
     
    " Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde." Albert Camus
     

    annonce_GHI_finale.jpg

    Pierre Gauthier, janvier 2019
  • De l’inversion du sens

    Résultat de recherche d'images pour "loup déguisé en agneau image"

    À l’orée de la campagne référendaire pour le OUI à la loi sur la laïcité de l’Etat, il importe de s’interroger sur la tactique des référendaires. Ces groupes d'obédience totalitaire ou intégristes religieux ont l’outrecuidance de se réclamer du féminisme, de l’anti racisme ou encore du respect du « droit supérieur ».
    En un mot, ils osent se réclamer de la liberté.
    Ne nous y trompons pas !
    Les référendaires utilisent une technique bien connue qui a été popularisée par tous les régimes dictatoriaux ou totalitaires : l’inversion du sens des mots. Ce faisant, ils tentent d’abuser les électrices et les électeurs qui pourraient être séduits par leurs mensonges pourtant grossièrement déguisés en vérité (voir ma note précédente).

     

    52d948b816fa94b20782e6cb783f4650--heavenly-father-big-brothers.jpgLe féminisme est incompatible avec le voile islamiste, pas avec l'Islam

    D’innombrables ouvrages ont été écrits sur la liberté et chacune et chacun sait, au moins intuitivement, que la liberté est l’exact inverse de la soumission.
    Or, les référendaires anti laïques invoquent la liberté pour défendre un prétendu « droit » qu’auraient certaines élues parlementaires à siéger le corps et les cheveux intégralement cachés par le voile islamiste.
    Il faut noter, tout d’abord, que seuls les intégristes islamistes veulent imposer aux femmes le voilement intégral de leurs corps et que l'immense majorité des personnes de confession musulmane ne se reconnaît pas dans ce retour en arrière de plusieurs siècles.
    Il faut également savoir que le port du voile n’est en aucune façon une obligation coranique[1].
    Il importe enfin de souligner que sur le domaine public, chacune et chacun reste et restera libre de se vêtir comme elle ou il l’entend.

    Soumission

    Nous ne devrions jamais oublier que le voile islamiste est en réalité un symbole de soumission dont le port est imposé par les hommes aux seules femmes.
    Les référendaires sont donc loin de défendre la liberté et l’égalité entre hommes et femmes.
    Au contraire, prétextant la liberté, ils tentent de facto d’imposer l’idée réactionnaire et anti féministe que les femmes devraient être confinées aux seules tâches ménagères et que leur corps est uniquement dédié au plaisir sexuel de leur époux et à la reproduction.
    Enfin, imposer aux femmes de se voiler intégralement le corps suppose que celles qui ne le feraient pas deviendraient des proies sexuelles dont les hommes pourraient disposer à leur gré. L’affaire en cours du « prédicateur-prédateur » démontre, s’il en était besoin, combien cette idée méprisante pour la liberté des femmes est abjecte.…

    Idéologie liberticide

    Les référendaires anti laïques abusent de la notion de liberté. Ils cherchent à tromper l’électorat. Ils promeuvent en réalité une idéologie sexiste, obscurantiste et donc liberticide pour nos « alter égales ». Le piège est grossier n’y tombons pas !

    OUI à la loi sur la laïcité de l’Etat le 10 février 2019

     

    [1] Les cinq obligations liées à la religion musulmane sont : la profession de foi, la prière quotidienne, le jeûne du ramadan, l’aumône et, dans la mesure du possible, le pèlerinage à La Mecque.