22/04/2013

perseverare diabolicum

Ainsi donc, une collègue PLR du Conseil municipal genevois, non contente de s'être ridiculisée lors de la plénière du lundi 15 avril par des propos déplacés, diffamatoires et scandaleux, se croit autorisée à persévérer dans ses insultes impertinentes qui confinent à l'hystérie. Dans un billet publié sur son blog, Madame Roulet récidive en effet et qualifie désormais publiquement, ma demande d'amendement de "terrorisme", de "révisionnisme" et de "négationnisme".

cobb11e.jpg

Prononcés le jour même des attentats de Boston, convenons que les propos de cette personne dénotent, outre un manque cruel d'intelligence, un irrespect écoeurant à l'égard des victimes du VRAI terrorisme assassin et aveugle.

Alors que parfois, dans l'arène politique, des dérapages verbaux peuvent se produire dans la fougue du débat, il est parfaitement inadmissible qu'à tête reposée et avec le recul de quelques jours, Madame Roulet persiste à diffamer et à attenter ainsi à l'honneur d'un collègue, fût-il un adversaire politique.

En agissant ainsi, cette personne manifeste son mépris envers les victimes du VRAI terrorisme. En banalisant à dessein le "négationnisme", elle insulte gravement la mémoire des millions de personnes gazées ou exterminées par le régime nazi.

Lire la suite

17/04/2013

Le poids des mots, le choc des idiots

Ce lundi 15 avril en plénière du Conseil municipal genevois, nous avons assisté à de bien inquiétants dérapages verbaux à l'occasion du débat au sujet d'un amendement anodin.

J'avais déposé cet amendement pour compléter le projet de restauration des bâtiments du cimetière de Châtelaine, aujourd'hui en bien piteux état.

La "chapelle" du cimetière - qui sert aujourd'hui de remise à outils - est décorée de vitraux et d'autres objets cultuels d'obédience chrétienne. L'amendement demandait donc : "l’installation de dispositifs permettant de réaliser la stricte neutralité religieuse de la chapelle."

En d'autres termes, l'amendement demandait le simple respect de la nouvelle Constitution qui précise, en son article 3, que l'Etat (entendez l'Etat et les Communes) est laïque et qu'il observe une neutralité religieuse.

 

diversité.jpg


Lire la suite