19/11/2018

Laïcité

Alors qu’en Suisse on vote sur l’initiative dites des « juges étrangers », un autre combat se profile à Genève. En février 2019, notre République et canton de Genève - fille des Lumières et du Printemps des peuples - votera pour ou contre une loi sur la laïcité de l’État adoptée par le parlement cantonal après deux ans et demi d'intenses travaux en commission des droits de l’Homme.

DSC08266.JPGGenève est républicaine, indépendante et révolutionnaire. Elle a de tous temps résisté victorieusement aux nombreuses tentatives étrangères visant à limiter voire à anéantir ses « franchises » et ses libertés. Genève est laïque depuis 1907 car elle a su se libérer, non sans mal, de la tutelle religieuse ; de celle des Princes Évêques comme de celle des Calvinistes. Nul autre canton suisse que Genève ne symbolise autant le couple désormais indissociable Liberté-Laïcité.

Et pourtant… La loi était devenue nécessaire pour renouveler le contrat laïque qui unit le peuple à sa République. Or, un amalgame hétéroclite d’obscurantistes sexistes, de paltoquets bobos et de paternalistes réactionnaires a décidé de la contester, par référendum. Le contrat social remis à jour et dépoussiéré afin de mieux garantir nos libertés est donc aujourd'hui en grave danger.

Ces partisans du renvoi des femmes au fourneau, adeptes de l’alliance du sabre et du goupillon, et destructeurs de la neutralité confessionnelle de nos institutions veulent abuser les Genevoises et les Genevois. Ils usent de la même rhétorique que le sinistre Big Brother de 1984. Allons-nous nous laisser berner par leurs slogans aussi mensongers que « la guerre, c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance, c’est la force » ?

Une loi, même imparfaite, vaudra toujours mieux que la bride sur le cou laissée aux racistes et aux intégristes de tous poils. Qu'on ne s'y trompe pas, les référendaires sont les idiots utiles d’un communautarisme qui enferme chacun dans la prison de l’assignation identitaire.

Or, il faut sans cesse le rappeler, ce communautarisme-là n’est que la face qui se veut présentable de l’apartheid.

OUI à la loi sur la laïcité de l’État!

Commentaires

Oui à la laïcité de l'Etat ... et s'il faut une loi pour cela, alors oui pour la loi.

Écrit par : Mère-Grand | 19/11/2018

Il est quasi certain que les Genevois approuveront cette loi et tout aussi quasi certain que les communautés musulmanes iront jusqu'à la Coure européenne des droits de l'homme pour la faire abolir. Hélas, il est aussi quasi certain que la CEDH leur donnera raison...
Les Genevois, qui vont très probablement nettement refuser l'initiative UDC sur l'autodétermination prochainement, n'auront plus qu'à s'en mordre les doigts!

Écrit par : Catherine | 20/11/2018

En Iran il n'a fallut que 3 jours à l'ayatollah khomeini pour imposer le voile à toutes les femmes, ici ça ne va pas prendre plus de temps! En Tunisie le voile était interdit dans toutes les écoles et les universités, le génial Bourguiba savait ce qu'il faisait, lui qui a alphabétisé plus de 75% de la population! Eh oui "avoir raison" aujourd'hui c'est assez difficile à porter! Il a fallut attendre "Les Lumières pour voir "La Raison" prendre le pouvoir partout en Europe! "La Raison" est l'ennemi de toutes les religions! Le discours philosophique a besoin de cohérence, la religion est aussi l'ennemi de "La cohérence! Donner des explications à tout n'est pas du tout scientifique! Il y a des choses que l'on ne peut expliquer scientifiquement là est la nuance! Avec le voile vient toujours "L'obscurantisme"!

Écrit par : Dominique Degoumois | 22/11/2018

Les commentaires sont fermés.